Constitutions et tempéraments en naturopathie

08/10/2019

En naturopathie on ne fait pas de diagnostic mais des bilans de terrain pour comprendre la santé, la constitution (héritage) et le tempérament (adaptation). On observe l'ensemble du corps ou une partie du corps car « Tout est dans tout » et « Telle est la forme tel est le fond ». On peut observer et analyser la forme d'une oreille, d'une main, d'un visage, et les rides, ou encore des empreintes digitales, le sang, les yeux, etc. Ces observations permettent de comprendre comment fonctionnent l'organisme, le psychique ainsi que les grandes prédispositions de santé d'une personne.


Les constitutions et les tempéraments naturopathiques


Hippocrate avait déterminé 4 constitutions de base : lymphatique, sanguin, bilieux et nerveux. En observant ses patients, sur le plan physique, psychique et comportemental, il était en mesure de déterminer à quelle constitution principale ils appartenaient et ainsi d'adapter sa thérapeutique en conséquence. La constitution est un caractère inné, génétique, dont nous héritons à la naissance. Bien sûr, rares sont ceux qui appartiennent entièrement à une constitution. Toutes les constitutions sont présentes en proportions variables mais nous en avons tous une ou plusieurs qui dominent. 

Les constitutions naturopathiques ont été déterminées dans les années 1930 par Pierre-Valentin Marchesseau, le « père » de la naturopathie. Contrairement aux constitutions hippocratiques, on ne distingue que 2 constitutions en naturopathie, elles-mêmes divisées en 9 tempéraments. Les constitutions et les tempéraments permettent de déterminer les tendances pathologiques et les stratégies nutritionnelles et d'hygiène de vie à adopter pour conserver ou retrouver une santé optimale. Le bilan naturopathique ne repose bien entendu pas uniquement sur la constitution. Il est établi en fonction de nombreux autres éléments.

Ces constitutions naturopathiques sont développées en détails dans les tempéraments, voici les deux grandes familles de constitution :

  • Neuro-arthritique (sujet à l'acidose) : Longiligne, rétracté, frileux, pâle, introverti, ayant subi une usure neuropsychologique.
  • Sanguino-pléthorique (sujet à la congestion) : Bréviligne, trapu, poilu, chaud, dilaté, jovial, sujet à l'embonpoint, sociable.

Pour identifier les tempéraments, on détermine 3 zones sur le visage :

  • Zone du mental : située entre les yeux et le cuir chevelu.
  • Zone du relationnel : située entre la base du nez et des yeux.
  • Zone métabolique ou instinctive : située entre le menton et la racine du nez.

Voici les 9 tempéraments naturopathiques :  

  • Le musculaire : 3 zones du visage égales, c'est le type central. Il représente une personne en bonne santé, avec un bon système organique et une bonne réserve vitale.
  • Le respiratoire : 1er neuro-arthritique, zone 3 rétractée, possède une intelligence logique. Son système organique le plus fort est le respiratoire et le plus faible le système digestif.
  • Le cérébral : 2ème neuro-arthritique, zones 3 et 2 plus effilées, a perdu en musculature. Son système organique fort qui est le système nerveux va s'épuiser, ce qui se traduit par de l'insomnie, des migraines, des états dépressifs.
  • Le nerveux : 3ème neuro-arthritique, zones 3, 2 et 1 très effilées, système nerveux totalement épuisé, agitation stérile et dépression. Sans qualités intellectuelles, pessimiste, anxieux, voir délirant et incohérent.
  • Le grand nerveux : 4ème neuro-arthritique, zones 3, 2 et 1 très fines, encore plus rétracté. Son système nerveux et son système glandulaire sont totalement épuisés.
  • Le sanguin : 1er sanguino-pléthorique, zone 3 plus dilatée que les autres zones, bon vivant, jovial, très bon orateur et très convainquant. Il surmène son système cardiovasculaire, hypertension artérielle, artérites, coronarites ou accidents vasculaires cérébraux.
  • Le digestif : 2ème sanguino-pléthorique, zones 2 et 3 empâtées (formes corporelles arrondies, ventre colonial), change ses muscles en graisses. Aime manger. Son système fort de base est le système digestif et son sytème faible est le système glandulaire. Ses troubles pathologiques atteindront l'estomac (ulcère) ou le pancréas (diabète) ou encore le foie (cirrhose par exemple).
  • L'obèse rouge : 3ème sanguino-pléthorique, zones 3, 2 et 1 totalement dilatées, système glandulaire faible.
  • L'obèse blanc : 3ème sanguino-pléthorique, zones 3, 2 et 1 encore plus dilatées, système glandulaire et endocrinien totalement épuisés.

Tous les types rétractés ont tendance à avoir la peau jaunâtre, ils aiment la chaleur, bains chauds par exemple, ils aiment également se coucher tard et se lever tard. Leurs prédominances pathologiques seront les rhumatismes, arthrose, arthrites, cystites, coliques néphrétiques, spasmophilies... Le respiratoire aime l'exercice physique, le cérébral reconnaît la nécessité du mouvement et le nerveux refuse toute discipline physique.

Tous les types dilatés ont une peau rose ou rouge sauf l'obèse blanc. Généralement ils aiment l'eau froide et n'acceptent que difficilement les réforme alimentaire ou l'exercice physique.

Les constitutions homéopathiques


Voyons les 3 catégories des constitutions homéopathiques élaborées à partir des 3 sels de calcium qui constituent la masse minérale des os :

  • le carbonate
  • le phosphate
  • le fluorure

Ces 3 sels, présents pour chacun de nous, représentent cependant une dominante avec une répartition différente des 2 autres. C'est Léon Vannier qui a mis au point cette typologie très édifiante.

Le Carbonique : bréviligne, trapue, silhouette et squelette massif et bien proportionné avec un thorax développé et des mains puissantes et carrées aux doigts épais. Les lignes sont courtes même si la taille est grande. La dentition est blanche et les dents bien alignées. Le manque de souplesse est une caractéristique : le bras est rarement tendu complètement (hypoflex) et forme un angle fermé si la paume est vers le ciel. La jambe manque de souplesse à l'extension. Enfant, la croissance se fait en rond : gros bébé rond qui digère mal le lait. L'enfant est endurant plutôt méticuleux ; il aime ce qui est utilitaire. Il a une attitude claire, précise et directe car il n'y a pas de temps à perdre. C'est un organisateur qui aime entreprendre et diriger dans les règles. Il a l'esprit pratique. L'allure est sécurisante du genre « gros nounours » qui peut impressionner ceux qui ne perçoivent pas le grand cœur derrière le paraître. Le carbonique a un besoin de stabilité. Il sent et comprends les choses mais ne les exprime pas. Bonne hérédité et force vitale mais attention aux accidents, au surmenage ou risque de claquage (tendinite, fracture ou troubles musculaires) car c'est un gros travailleur qui ne connaît pas ses limites. Ses systèmes circulatoire et cardiovasculaire (hypertension cholestérol...) peuvent être fragilisés. Il a tendance au surpoids et à l'abus alimentaires avec un épuisement digestif et des lithiases biliaires. Le tissu conjonctif est solide mais les épisodes de santé sont spectaculaires et doivent être pris en compte sans être négligés. Le carbonique a besoin de lumière et de bouger. Attention : en cas de déprime, il ne dit rien mais passe à l'acte.

Le Fluorique : mince voire maigre grand ou petit avec une sensation d'asymétrie et une tendance à se voûter avec un manque de musculature. Le visage également peut présenter une asymétrie. Le fluorique est hyperlaxe avec un angle supérieur à 180° lorsque le bras est tendu. Les mains sont longues et fines parfois osseuses aux veines apparentes. Les dents sont plutôt mal plantées et petites. La mâchoire supérieure à tendance à avancer. Enfin les jambes des femmes fluoriques sont les plus harmonieuses des 3 constitutions ! La cambrure du dos handicape cependant pour marcher avec des hauts talons... Enfant, il a une grande souplesse du corps mais aussi de l'esprit : il lui faut du changement. Il a tendance à s'avachir et ne se tient jamais droit mais bouge toujours sur sa chaise. Les lordoses ou cyphoses sont fréquentes. Sensible aux influences de la lune, il est doué d'une grande intuition et assez peu sociable voire inhibé même s'il aime faire la fête. Les univers refuge lui correspondent bien. Le fluorique manque de structure, reste indécis et instable dans une dispersion professionnelle ou sentimentale. Il a des qualités d'assimilation intellectuelles très importantes qu'il partage peu. C'est un médiateur qui aide au niveau moral et aime soutenir son prochain, mais attention, il aime les mensonges et se laisse vite influencer ! Il souffre de migraines, troubles intestinaux, fibromes ou polypes, mal de dos ou insuffisance veineuse. La carence en silice est fréquente avec une fragilité des tendons ou ligaments. Le système hormonal est vite affaibli (thyroïde, surrénales, gonades).

Le Phosphorique : longiligne, le phosphorique semble grand et maigre ou donne l'impression de l'être avec sa silhouette élégante. Les articulations sont souples et thorax étroit. Le visage est ovale ou triangulaire, les dents sont régulières et jaunâtres parfois en avant. Les mains sont harmonieuses aux doigts longs et fins. Les bras et jambes tendus offrent un angles à 180°. Enfant, la croissance se fait en longueur et est rapide. Le phosphorique fonctionne sur les nerfs et dans l'émotion ; ses réserves sont vite brûlées d'où une possible fatigabilité. Grande sensibilité, délicatesse d'esprit, idéalisme et passion parfois déçus par la réalité qui lui convient pas toujours. Il est instable sur le plan émotionnel et le matérialisme n'est pas un point fort. C'est un artiste compositeur qui aime l'esthétisme. Ce sont des personnes qui ont besoin de soleil et d'oxygéner leur cerveau plus que leurs muscles. Attention à l'anorexie... Prédispositions pathologiques au niveau du système ORL (angine otite...) ou pulmonaire puis digestif avec des inflammations ou infections traînantes. Le système circulatoire est fragile (retour veineux, lymphatique...) l'organisme est vite déminéralisé. Attention au système nerveux très sollicité et aux troubles psychosomatiques avec un fond de dépression, de fatigue ou d'hyperthyroïdie.

Constitutions : autres méthodes


Par le groupe sanguin

Il y a environ cinq ans, des recherches génétiques ont révélé la relation entre le groupe sanguin et la nutrition, donc la qualité du métabolisme. Selon l'appartenance à un groupe sanguin, on ne doit pas manger la même chose: c'est la thèse développée par le docteur Peter J. d'Adamo dans un livre «Quatre Groupes sanguins ». Les 4 groupes sanguins ne seraient pas apparus sur terre à la même période : Le groupe O remonterait à 50.000 ans avant JC puis est apparu le groupe A suivi du groupe B et enfin le groupe AB en 900 après JC. On l'aura compris, chaque groupe a une alimentation adaptée à sa période d'apparition.

Groupe O comme "Origine" : Le groupe O est le groupe sanguin le plus ancien environ 40 000 ans av J.C. La plupart des premiers hommes appartenaient tous au groupe O, et vivaient de la chasse (insectes, animaux), de la cueillette (baies, racines, feuilles). Le groupe O constitue un cas à part car il ne possède aucun antigène d'où son nom. C'est un moyen mnémotechnique pour se rappeler que ce groupe possède zéro antigène. Pour les personnes du groupe sanguin O le mode de vie idéal associe une alimentation hyperprotéinée à une activité physique intensive. Précisons tout de même que les viandes consommées aujourd'hui sont trop grasses et contaminées par l'usage des hormones et des antibiotiques et favorisent les maladies cardiovasculaires et les cancers. Il faut donc quand on le peut, privilégier les viandes issues de l'agriculture biologique et celles qui sont maigres. Les individus du groupe O supportent mal les laitages et les céréales car leur appareil digestif n'est pas adapté à "ces nouveaux aliments".

  • Alimentation : hyperprotéinée
  • Comportement : très intuitif, les cinq sens réunissent des informations. Détailliste, logique, précis, ordonné, respectueux des règles et des procédures. Fiabilité, responsabilité, objectivité. L'activité physique permet de clarifier le mental.
  • Pathologies : la plus solide constitution parmi tous les groupes (espérance de vie plus longue).

Groupe A comme "Agriculture" : Le groupe A est apparu en Asie et au moyen Orient environ 25 000 av J.C. Le A est similaire à celui de ses ancêtres, les premiers cultivateurs sédentarisés, et il doit avoir une alimentation de type végétarien. Les groupes sanguins A supportent mal l'alimentation hyperprotéinée riche en viande, le laitage crée aussi chez eux une hypersécrétion de mucosités dans les sinus et les voies respiratoires. Enfin les sucres blancs raffinés leurs sont aussi néfastes. Pour une meilleure santé le groupe A doit consommer des aliments aussi proches de la nature que possible, frais, purs et issus de l'agriculture biologique quand c'est possible. Les personnes A ont une prédisposition aux affections cardiaques, aux cancers et au diabète. Une alimentation adaptée à leur groupe sanguin permettra de diminuer les risques, ou de stabiliser les pathologies en cours, et même de les améliorer.

  • Alimentation : hypotoxique et végétarienne
  • Comportement : capacités de raisonnement, sensibilité, créativité, spiritualité. Hyperstimulation intellectuelle, n'arrête jamais (mental, physique ou émotionnel). Agitation, impatience (commence mais ne fini pas toujours). Besoin de voyage ou de fuite...Stress et nervosité. Critique des autres et de soi-même.
  • Pathologies : l'agitation permanente à des conséquences sur le pancréas, les surrénales et le cœur, vieillissement prématuré (espérance de vie la plus courte des 4 groupes). Stress chronique avec une prévalence accrue des cancers et des pathologies cardio-vasculaires.

Groupe B comme "Barbares" : Le groupe B est apparu sur les hauts plateau de l'Himalaya environ 15 000 av J.C. Dans l'ensemble les personnes du groupe B sont vives et solides, résistent bien à la plupart des maladies graves du monde moderne. L'alimentation du B est équilibrée, proche de la nature et inclut un grand éventail d'aliments. Il englobe le meilleur du règne animal O, et du règne végétal A. Notons que le groupe B est le seul groupe sanguin qui autorise la consommation d'une grande variété de laitages.

  • Alimentation : équilibrée (A+O) si sa santé est équilibrée, sinon son organisme réagira comme un O que l'on a privé de protéines et se fatiguera ou produira, comme un A, du mucus en quantité importante. Peu ou pas de laitage sinon risque de maladies des muqueuse et de la peau.
  • Comportement : Sens pratique mais connexion spirituelle. Terre à terre, ordre, organisation, méthode, contrôle, stratégie. Tempérament de chef, responsable, solide. Ce sont aussi des individus intuitifs, mystiques, idéalistes, originaux, créatifs, dotés d'une vision d'ensemble, tournés vers les autres et imaginatifs.
  • Pathologies : une constitution solide et un bon système immunitaire. Résiste bien à la plupart des pathologies dites de civilisation, cancers et affections cardio-vasculaires (taux de survie supérieur à la moyenne). L'acidité dans le corps peut entrainer des problèmes respiratoires graves.

Groupe AB comme "Modernité" : Le groupe AB apparu au Xème siècle après JC est un mélange de A et B. Le groupe AB est un mutant, c'est aussi le plus rare, le plus récent, et il apparaît vers l'an 900 soit 10 à 12 siècles. Le groupe AB est d'une grande complexité biologique. Il a hérité à la fois des caractères du groupe A et celui du groupe B, il affiche un système immunitaire performant et apte à produire des anticorps spécifiques en cas d'agression microbienne. Ils sont en revanche prédisposés à certains cancers car le groupe AB considère tout agent ou cellule ressemblant au A ou au B comme ami, si bien qu'il fabrique moins d'anticorps.

  • Alimentation : végétarien avec des apports modestes en protéines animales
  • Comportement : Intellect plus actif que le corps, équilibre entre créativité (A) et sens pratique (B).
  • Pathologies : cancers, mais bon système immunitaire à base.

Par l'empreinte digitale

Nos empreintes digitales sont immuables, inaltérables (même à l'érosion, à la brûlure, à l'acide) : il faut altérer le derme en profondeur pour les faire définitivement disparaître. Surtout elles sont uniques. En effet, ces sillons de la pulpe des doigts forment des dessins propres à chaque personne (bien que cela soit toutefois contesté), c'est pour cette raison qu'elles sont utilisées en criminologie pour l'identification des individus.

Ces quatre types d'empreintes digitales, qui font partie des constitutions utilisées en naturopathie pour cibler le fonctionnement d'une personne, s'apparentent à quatre profils psychologiques. Nous devons ces correspondances psychologiques à Viard, Kariakine, Locard, Bischoff et Blin. 

Pour cela, on observe à la loupe les empreintes digitales, et plus spécifiquement le centre de la première phalange du doigt sur chaque doigt de la main. Les pouces donnent la tendance principale parmi les 4 types, en général ils ont le même type de dessin. S'ils sont différents, on considère que la droite et la gauche donne une indication supplémentaire : ce que j'étais pour la main gauche, ce que je deviens pour la main droite (= mes potentiels à révéler). Il peut arriver que les 10 doigts aient le même dessin ou qu'ils aient un mélange de plusieurs d'entre eux.

Réalisateur : une spirale en double trait ou deux demi spirales l'une dans l'autre.

  • Signification : le réalisateur aime énormément l'action, les défis, les conquêtes, tenir un rôle et avoir des responsabilités. C'est un leader né qui se sent bien au milieu d'un groupe et aime le diriger. Personne de volonté, persévérante, méthodique, avec un grand dynamisme physique et/ou mental, et un besoin d'accomplissement. On lui reconnait une combativité constructive. Il est concret, volontaire, cordial. Défaut : Peut devenir autoritaire, matérialiste.
  • Les 10 doigts de ce type : un bel enthousiasme, très positif s'il est couplé à une noblesse de cœur, autrement il tirera vers le matérialisme. Il risquera toutefois de courir de réalisation en réalisation en oubliant de mettre sur pause, et laissera de côté les aspects qui caractérisent les trois autres types : les émotions, la pensée, la relaxation.

Penseur : une montagne ou un arc

  • Signification : le penseur a, comme son nom l'indique, une activité mentale développée qui prédomine sur l'affectif, et également un sens du devoir. C'est un cérébral qui utilise la réflexion avant de passer à l'action, "réfléchir avant d'agir est son credo". Rationnel, il arbitrera les situations avec son mental plutôt qu'avec ses sentiments. Il est dans l'imagination, la pensée abstraite, la rationalité. Défaut : inhibition émotionnelle.
  • Les 10 doigts de ce type : peut virer à l'excès de prudence, attention de ne pas passer à côté de relations sentimentales et sensuelles à cause d'analyses et de réflexions trop poussées. Risque également de manquer d'ancrage et d'incarnation à force de se couper de l'action.

Mobile : une goutte

  • Signification : il est tourné vers les autres et vit avec son cœur de grandes émotions et sensations. Besoin de communication, de relationnel. Il aime la fête, l'échange, de même que l'esthétique et la beauté. Besoin de vivre ses rêves qui sont liés à la vie sentimentale, sensorielle et sensuelle. Besoin de ressentir et de vibrer, ce qui peut soit mettre en confiance, soit dérouter (les Réalisateurs), soit agacer (les Penseurs). Périodes de spleen, de nostalgie, de frustration voire de déprime qui le feront passer pour un introverti. Défauts : émotif, perméabilité émotionnelle
  • Les 10 doigts de ce type : cette grande émotivité peut être difficile à gérer, couplé à un sentiment d'incompréhension de la part des autres. C'est le cœur qui prend le pas sur la pensée, les émotions se bousculent et débordent de façon excessive mais la pensée ne disparait pas pour autant. Cet affrontement interne peut tirailler le cœur et la raison et causer de grandes tensions, de l'épuisement, des insomnies. Du roman-photo à la tragédie grecque, il n'y a qu'un pas !

Sédentaire : une spirale simple (à ne pas confondre avec le réalisateur), un tourbillon

  • Signification : il aime le calme, la routine, la stabilité, la régularité, "ses petites habitudes". Impassible et mesuré, il a tendance à être lent mais tranquille et fort. Tient dans la durée et a une grande capacité de récupération (avec un sommeil profond et lourd). C'est une figure d'équilibre, d'ordre, de méthode. Il exaspère les Réalisateurs, apaise les Mobiles et intrigue les Penseurs... Défauts : difficulté à gérer les imprévus. Tendance à la passivité.
  • Les 10 doigts de ce type : la tranquillité incarnée qui pourra passer pour de l'impassibilité alors que sa sensibilité est grande mais discrète.

Par les yeux

Les yeux sont le miroir de l'âme..., de tout temps et beaucoup de civilisations (Grèce Antique, Égyptien, chaldéens...) connaissaient la relation entre l'œil et la santé. L'iridologie en tant que telle est relativement récente. Vers 1860 un médecin hongrois, Ignace Von Peczely, dresse la première cartographie irienne moderne. C'est une technique de bilan et de dépistage qui permet, par l'observation de différents signes relevés dans l'iris, de déterminer les mécanismes réactionnels et les processus fonctionnels d'un individu : évaluation de sa constitution, de son tempérament, de sa diathèse, de son statut psychologique, de son système nerveux, etc.

Chacun d'entre nous possède un iris de couleur différente. Franchement bleu, plus ou moins foncé, plutôt brun, voire noir, ou encore ni bleu, ni brun, avec des reflets verts ou jaunes, bref, la couleur de l'iris fournit une foule de renseignements sur notre constitution, notre tempérament, notre terrain. 

Les 3 constitutions de base liée à la couleur de l'iris :

L'iris Bleu, ou "lymphatique fibrillaire"

  • Coloration : bleu, bleu clair à gris.
  • Importance de trame visible par l'agencement de fibres radiaires.
  • Correspond à un terrain à tendance acide. Caractérisée par une forte personnalité.
  • Tendances si mauvaise hygiène de vie :
  • à court terme : problèmes orl,
  • à moyen terme : problèmes chroniques de type allergiques,
  • à long terme : problèmes arthritiques et rhumatismaux.

L'iris brun ou "hématogène pigmentaire"

  • Œil brun d'aspect velouté, aucune trame ou fibre.
  • Une dégradation du velouté et une décoloration sont possibles.
  • Hypertrophie du foie et tendance à l'adiposité et pléthore.
  • Tendance à l'alcalose du terrain. Sang épais et concentré.
  • Tendances aux pathologies cardio-vasculaires, hypertension, trouble du métabolisme (cholestérol, diabète, obésité), ralentissement circulatoire si mauvaise hygiène de vie.

L'iris ni bleu, ni brun ou "mixte biliaire" 

  • Couleur noisette sur un fond bleu avec présence de trame.
  • Caractérisé par une sensibilité hépatique avec troubles fonctionnels possibles du foie et de la vésicule biliaire.
  • Potentiel digestif faible qui se traduit par un anneau brun dans la zone digestive centrale.
  • Tendances si mauvaise hygiène de vie : perturbation du métabolisme des glucides et déséquilibre de la flore intestinale. Ballonnements, troubles hépatiques et pancréatiques.

Il existe ensuite des sous-constitutions, mais qui sont des involutions des trois constitutions principales citées ci-dessus par une trop grande quantité de toxines, déchets et/ou mauvaise hérédité.


En savoir plus sur les constitutions en Ayurvéda ou en Médecine traditionnelle chinoise

Tempéraments : autres méthodes


Les tempéraments neurologiques 

En lien avec le système neuro-végétatif :

  • Orthosympathique: état physiologique du "Guerrier" : action, adaptabilité au stress, urgentiste
  • Parasympathique : état physiologique de "Récupération": médecin, guérisseur, gère la logique du corps, de l'homéostasie et favorise la détente et la récupération.

Voici les 4 tempéraments neurologiques qui en découlent :

  • Eutonique : Excellente gestion du stress, équilibré.
  • Hyper-orthosympathique : Surmenage nerveux important, à fond, ne prend pas de pause.
  • Hyper-parasympathique : Bonne récupération, trop calme et non réactionnel.
  • Dystonique : Alternance en hyper et hypofonctionnement, relâchement sans prise d'excitants.

Les tempéraments de Le Senne 

Les principaux paramètres Le Senniens sont au nombre de trois :

  • L'Émotivité
  • L'Activité
  • La Vitesse de réaction

L'émotivité est censée représenter notre réponse psychique à l'environnement et se manifeste par des signes physiques tels que la rougeur ou la pâleur, les pleurs ou le rire, la colère, etc. Le Senne distingue deux catégories : l’Émotif qui réagit de façon vive aux stimulus / le non Émotif qui montre plus de sang-froid.

L'activité est censée représenter notre capacité et notre volonté d'agir. L'Actif est celui qui est porté vers l'action, se fixe des buts et cherche à les atteindre. Le non Actif est plutôt tourné vers lui-même et renonce facilement à agir lorsqu'il rencontre un obstacle.

Le Retentissement définit l'influence en nous de ce que nous percevons. Le Senne distingue deux catégories : le Primaire est celui qui vit dans le présent et « secondaire » celui pour qui le passé et l'avenir sont, à l'inverse, prépondérants.

Cependant, il convient d'y ajouter certaines propriétés supplémentaires qui ne sont pas sans intérêt. Elles sont au nombre de 5 :

  • L'ampleur du champ de conscience
  • L'intelligence analytique
  • L'égocentrisme ou l'allocentrisme
  • Les tendances prédominantes
  • Les modes de structure mentale

Ces propriétés supplémentaires sont certes secondaires, mais elles sont importantes et intéressantes parce qu'elles vont apporter de la consistance, de l'élasticité.

Cependant, nous ne retiendrons que les trois premières tendances supplémentaires :

L'ampleur du champ de conscience : Dans le premier cas, le champ de conscience sera dit par nous large ; dans le second, étroit. L'émotion, l'attention rétrécissent le champ de conscience ; la froideur, le détachement l'élargissent.

L'intelligence analytique : Intelligence signifiera dans ce qui suit "capacité à la réflexion analytique" : c'est l'intelligence théorique, à l'état naissant ou développé, quelque emploi qui lui soit donné ultérieurement ; c'est l'intelligence au premier degré et susceptible de servir de moyen à la grande intelligence qui, mettant la réflexion analytique au service des ambitions les plus hautes et les plus nobles de la vie, suppose autre chose que l'intelligence : la puissance du sentiment ou une activité infatigable ou la persévérance dans la systématisation. Elle n'est que le pouvoir d'abstraire, de dégager, à part des autres aspects de l'expérience, les éléments intellectuels, concepts, principes, méthodes, rapports

Égocentrisme et Allocentrisme : On peut dire les premiers égocentriques (Eg), en signifiant par là qu'ils deviennent incapables d'abandonner la place, le centre de vision et d'action que leur situation leur impose ; ils sont enfermés en eux-mêmes, ne peuvent s'abstraire des besoins enracinés dans leur nature propre. Les seconds sont au contraire allocentriques (nEg) en ce que la sympathie les aliène à eux-mêmes, les transporte dans la situation d'autrui, les fait s'oublier eux-mêmes dans les autres, soit en général comme dans le cas du patriotisme, soit en particulier, comme dans un enfant, un amant, un ami, une personne misérable. (...)

Les Huit Types Le Senniens :

En combinant la force et la faiblesse des trois propriétés constitutives qui sont : l'Émotivité, l'Activité et le Retentissement, Le Senne établit huit types humains qui sont :

Le Nerveux - Émotivité - non-Activité - Primarité : Mobilité des sentiments, émotions, inactivité, sublimation, goût du divertissement, goût des excitants, besoin d'étonner, dispositions pour l'art, vagabondage affectif. Impulsivité (réactive), contradiction de la pensée et de la vie, manque de véracité, subjectivité, manque d'impartialité de juste milieu, irrégularité, rebelle, sexualité déréglée, dépensier. sublimation de l'émotivité, insurrection, vanité, mélancolie. Goûts de l'horrible, du cruel, du macabre, du défendu, du grossier, du vil, voire de l'obscène, intérêt pour le faux, l'absurde et le néant.

Le Sentimental - Émotivité - non-Activité - Secondarité : Vulnérabilité, émotion intérieure (masquée), sensibilité, émotivité spécialisée, introversion, introspection, journal intime, goût de la solitude, mélancolie, sentiment de soi (pureté), résignation présomptive, impulsivité éruptive, poésie philosophique, misanthropie, timidité. Indécision, manque d'élan, maladresse et le manque de sens pratique, misonéisme, ennui. Réfection du passé, reprise volontaire, remise en question.

Le Colérique - Émotivité - Activité - Primarité : Mobilité du sentiment, mobilité affective, infidélité conservatrice, aptitude oratoire, vives impulsions à l'action, besoin d'action, destinée tumultueuse. Importance des besoins vitaux, sociabilité, besoin de renouvellement, sens de l'initiative, entraîneur d'hommes, optimisme et confiance en l'avenir, puissance d'affirmation. Extraversion, sens pratique, sens de l'improvisation.

Le Passionné - Émotivité - Activité - Secondarité : Émotivité qui pousse à l'action, ambition réalisatrice, vigueur de la réaction sur l'obstacle, puissance de travail, social, attachement à la famille, goût de la vie familiale, patriotique voire sentiments religieux, pas changeant, accord entre parole et actes, attachement au passé, ascétisme, goût pour l'histoire. écrit des mémoires, goût de la grandeur, orgueil, désir d'arriver, promotion sociale, goût des honneurs, fidélité.s

Le Sanguin - Activité - non-Émotivité - Primarité : Inémotivité, attrait pour les sciences, extraversion, vide intérieur, cynique, sceptique, sens pratique, talent oratoire, talent d'improvisation en public, bon observateur, réfléchi, jugement indépendant, positif, objectif, habileté dans les rapports avec les autres, génie analytique, détermination monétaire, l'argent, déterminations conceptuelles, les idées, diplomate, journalisme, imitation, manque de profondeur, superficialité, tolérance, métaphysique.

Le Flegmatique - Activité - non-Émotivité - Secondarité : Réduction de l'activité manifestée, égalité d'humeur, sobriété organique, impassibilité, disposition à l'action, emprisonnement dans les habitudes, persévérance et ténacité, patience, systématisation de la vie et de la pensée, souci de l'avenir lointain, accord entre les paroles et les actes, se soucie guère de son apparence vestimentaire, réfléchi aux réactions lentes, aptitude à analyser, froideur, inémotivité.

L'Amorphe - Non-Activité - non-Émotivité - Primarité : Asservissement aux besoins organiques, manque de sens pratique, paresse, indifférence à autrui et aux événements, égoïsme, sensualité, privé d'inquiétude, indifférence, entêtés, butés, procrastination, aucune ponctualité, courage des jeux de hasard, indifférence sociale, politique ou religieuse, égocentrisme, vanité, critique envers les autres, intelligence superficielle, peu de lecture, mauvaise observation, aucune aptitude à l'abstraction.

L'Apathique - non-Émotivité - non-Activité - Secondarité : Entêtement, fermeture, automatisme, habitude, attaché aux opinions une fois adoptées, puissance d'inhibition maximum, rancunier, prudent, conservateur, ritualiste, économe avec une tendance à l'avarice, austère, dépourvue d'esprit, ne rit pas, indifférent à autrui, n'aime ni les enfants, ni les animaux, dur envers ses inférieurs, moralité pauvre.