Florithérapie pour les enfants

17/11/2019

Les Fleurs de Bach, élixirs floraux, visant à rétablir l'équilibre émotionnel, trouvent des applications pour tous les troubles émotionnels de la vie, rencontrés chez les jeunes adultes ou les adultes, mais aussi chez les enfants. 

De plus en plus de parents souhaitent trouver pour leurs enfants des alternatives naturelles aux traitements proposés par la médecine générale. Au-delà de l'aspect médical, ils sont de plus en plus attentifs au bien être général et aux désordres émotionnels que peuvent traverser leurs enfants. C'est pourquoi certains se tournent vers les fleurs de Bach car il s'agit de produits entièrement naturels, sans aucune contre indication ou risque de surdosage. Pour chaque être humain, le chemin de l'enfant à l'adulte, est long et propre à chacun, car il est lié à l'histoire familiale, ethnique et culturelle.

Lorsqu'il vient au monde, le nouveau né vit sa première séparation, celle de l'enveloppe maternelle qui l'a accueilli durant 9 mois, mais il est encore loin de l'indépendance qui va se construire en plusieurs étapes jusqu'à l'adolescence puis l'âge adulte. En devenant autonome, l'enfant va acquérir plus de contrôle sur sa vie et développer la confiance en soi. Cette confiance en ses propres ressources lui permettra de s'adapter et d'apprendre plus facilement. 

La première étape est une période fondamentale de croissance et de structuration qui s'étend de la naissance à l'âge de 7 ans environ, au cours de laquelle vont apparaître trois facultés spécifiquement humaines que sont la marche, le langage et la pensée.

Entre douze et dix huit mois, le nourrisson va apprendre la marche et la verticalité. Il va ressentir de manière intense toutes les difficultés liées à sa mère, aux autres membres de la famille et à toute personne prenant soin de lui régulièrement.

Entre deux et trois ans le petit enfant commence à parler. C'est une période clé pour l'enfant qui va affirmer son individualité par la structuration de son langage et par l'émergence de la pensée : il commence à dire "Je". Son affirmation ne se fait pas sans conflits, ni colères, en lien avec son environnement proche.

Enfin entre trois et sept ans l'enfant rentre dans l'apprentissage de la vie sociale. C'est la période de l'ouverture au monde, souvent liée à l'entrée à l'école, au cours de laquelle l'imaginaire et la créativité prédominent. D'où l'importance de ne pas restreindre cet élan artistique par des consignes trop strictes ou un apprentissage intellectuel trop précoce, ce qui, reconnaissons-le, n'est pas toujours facile à respecter ni par les enseignants dans le contexte scolaire traditionnel, ni par les parents souvent à la recherche de l'élitisme.

Les fleurs de Bach peuvent donc être très utiles dans la petite enfance afin de gérer les trop pleins d'émotions tels que : l'arrivée d'un petit frère, l'entrée à l'école, l'apprentissage de la propreté, la séparation des parents, le deuil d'un proche, le stress des évaluations scolaires, des crises de colères, des problèmes d'endormissement, des terreurs nocturnes et bien d'autres désagréments liés au développement de l'enfant.

Les effets sont d'autant plus efficaces quand les parents décident de prendre simultanément des fleurs de Bach : cela peut les aider à mieux comprendre les états émotionnels de leurs enfants, et ainsi à les encourager dans leur mieux être tout en se remettant en question.

Quel type d'élixir choisir?

Se soigner avec les élixirs floraux classiques entraîne l'ingestion d'une infime quantité d'alcool (servant uniquement de conservateur). Evidemment, ces élixirs sont déconseillés aux enfants de moins de 3 ans, et jusqu'à 7 ans il est recommandé de dilluer quelques gouttes de l'élixir dans de l'eau pour la prise orale.

Il existe aujourd'hui des élixirs sans alcool. La sève d'érable sera conseillée à tous ceux qui ne souhaitent pas utiliser d'alcool, surtout aux enfants et aux femmes enceintes. Ce type d'élixir devra être gardé au frais après la première ouverture ainsi il conservera ses propriétés pendant plusieurs semaines.

Comment utiliser les élixirs floraux?

  • De façon ponctuelle pour gérer des émotions passagères jusqu'à amélioration. Dans ce cas, on prend 2 gouttes avant ou pendant le moment fatidique (examen, angoisse...), pas plus de 4 prises par jour.
  • Pour les émotions plus profondes et qui durent : en cure de 3 semaines à raison de 4 prises par jour (2 gouttes au réveil, 2 avant le repas du midi, 2 en rentrant de l'école et 2 au coucher).

Quel élixir floral choisir?

Voici quelques exemples d'élixirs floraux qui peuvent accompagner votre enfant en fonction de son état émotionnel :

Votre enfant est fatigué :

  • Hornbeam s'il n'a pas d'envie, ni d'énergie (aller à l'école, faire sa toilette, ranger sa chambre...). C'est l'élixir de l'enthousiasme et de vitalité.
  • Olive s'il est épuisé, surmené, ressentant une fatigue extrême. Olive lui apporte des forces et de l'énergie.

Votre enfant a des peurs nocturnes :

  • Rock Rose va calmer la terreur, la peur panique, après un cauchemar effrayant avec réveil nocturne agité.
  • Mimulus quand il craint la nuit, qu'il a peur du noir.
  • Aspen apporte un sentiment de sécurité lorsqu'il vit une terreur nocturne.
  • Millepertuis quand il a peur du noir ou d'être seul dans sa chambre.

Votre enfant est jaloux :

  • Holly calme les tensions émotionnelles que peut ressentir l'enfant à l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur. Très bon élixir pour la jalousie, la rivalité, le sentiment de ne pas être assez aimé.
  • Walnut aide l'enfant à accepter les changements qui se présentent dans sa vie et à s'adapter (ex : ses premières dents, arrivée d'un bébé, rentrée scolaire, déménagement, divorce des parents...).

Votre enfant est tyrannique :

  • Beech pour l'enfant un peu tyrannique et susceptible. Il ronge ses ongles quand il est en désaccord avec un adulte.
  • Vine pour l'enfant qui se comporte en petit chef et veut avoir le dernier mot, ce qui peut le conduire à des crises de colère.

Votre enfant est capricieux :

  • Chicory pour l'enfant capricieux, manipulateur, exigeant, insatisfait, mobilisant l'attention de l'entourage, et refusant de partager ses affaires.
  • Impatiens pour l'enfant qui devient insupportable ou qui fait de brusques colères.
  • Willow lorsque l'enfant boude, qu'il est susceptible et s'apitoie sur son sort en croyant que le monde entier ou ses parents sont injustes.

Votre enfant est stressé :

  • Rescue pour la situation d'urgence.
  • Aspen convient à l'enfant qui est anxieux devant l'inconnu. (ex : Les maux de ventre avant l'interrogation ou la visite chez le médecin).
  • Cerato pour l'enfant qui n'ose pas agir spontanément (ex : à l'école, il raye sur le papier ce qui était juste et le remplace par une solution fausse).
  • Mimulus pour l'enfant qui rougit facilement, bégaye ou a une toute petite voix. Il peut avoir les mains moites. Il a mal au ventre ou à la tête lorsqu'il se sent sous pression. Il est timide, craintif, prudent.
  • Camomille va apaiser le système nerveux.
  • Cosmos pour aider un enfant introverti à s'ouvrir aux autres.
  • Achillée rose apporte ses qualités de protection aux enfants très vulnérables ou hypersensibles aux émotions de leur environnement proche.

Votre enfant a du chagrin :

Il a subi un choc physique (accident) ou émotionnel (dispute, deuil d'un proche)

  • Star of Bethlehem va l'aider à faire face au chagrin et gérer sa peur.
  • Gorse s'il vit une situation douloureuse qui lui fait perdre tout espoir. Il est résigné et anéanti (ex : une mauvaise note à l'école).
  • Arnica va soulager les chocs et les traumatismes, autant physiques que psychiques

Votre enfant ne tient pas en place :

  • Heather pour l'enfant qui s'exprime beaucoup (trop même). Heather est conseillé aussi quand l'enfant retombe au stade « bébé ».
  • Impatiens quand il est trop impatient, impulsif, agité avec des changements brusques de comportement.
  • Chestnut bud pour l'enfant maladroit, manquant de coordination et répétant sans cesse les mêmes erreurs.
  • Cherry plum quand il est surexcité subitement ou qu'il a des accès de colère ou de panique.

A l'école, ses résultats l'angoissent

  • Larch pour la peur de l'échec ou du ridicule, le manque d'assurance et de spontanéité.
  • Mimulus pour que l'enfant reprenne confiance en ses capacités, en son jugement ; pour qu'il ose affronter le regard extérieur.
  • Gentian va aider l'enfant qui se sent découragé après un échec, ou qui est déçu après une mauvaise note.

Votre enfant n'aime pas l'école

  • Rescue en première intention, puis chercher la cause profonde de cette phobie.
  • Gentian quand il abandonne trop vite et se décourage... dès que les premières difficultés apparaissent.
  • Clematis pour l'enfant inattentif, distrait, endormi. Il a une mauvaise mémoire, il manque d'intérêt pour ce qui l'entoure, il écoute à peine.

Pour améliorer la communication entre parents et enfants

  • Zinnia : l'élixir est à prendre par les parents et l'enfant
  • Tilleul favorise le développement de relations harmonieuses entre la mère et l'enfant, en apportant protection et douceur à l'enfant qui pourrait se sentir abandonné.



Vous souhaitez en savoir plus sur les fleurs de bach?  Découvrez le guide en ligne

Vous souhaitez vous initier à la pratique de la florithérapie, pour un usage familial ou en complément d'une activité thérapeutique?  Découvrez l'initiation à la florithérapie



Derniers articles du blog-conseils

Le féminin est une polarité en chacun de nous, hommes et femmes confondus, au même titre que la polarité masculine. Aucune hiérarchie n'existe entre ces forces mêlées par l'alchimie intérieure. Simplement, certaines d'entre elles sont affublées de pensées, d'informations non encore digérées, constitutives d'inertie dans la non-intégration des...

Le lieu où l'on vit possède comme nous des fréquences vibratoires, il a donc une action positive, neutre ou négative sur le vivant (plantes, animaux et humains) et sur les objets inertes. Inversement, la fréquence vibratoire rayonnée par l'être humain aura également une influence sur le lieu qu'il occupe. Les vibrations que nous émettons ou celles...

Avec l'arrivée de l'automne et bientôt celle de l'hiver, notre corps est malmené : froid, vent, humidité, chute brutale des températures, etc. Notre immunité ne fait pas toujours le poids face aux attaques extérieures et aux vagues de virus, les maladies arrivent en fanfare : rhume, angine, bronchite,... Pour être en pleine santé, je vous...