La petite boîte à outils de la peau

06/01/2020

Les maladies de la peau sont très répandues, les personnes touchées peuvent souffrir de démangeaisons atroces, de douleurs et/ou de défigurements. Parfois, les thérapies conventionnelles atteignent leurs limites, et posent le diagnostic « incurable ». Je dirais aux personnes concernées, de ne pas jeter l'éponge trop tôt, et de chercher des alternatives, car les méthodes de guérison qui considèrent l'être humain dans sa globalité, connaissent souvent des succès étonnants. 

En médecine chinoise, la peau est gouvernée par les poumons, il régule la transpiration et la résistance du corps contre les facteurs extérieurs. Si le poumon n'arrive plus a assurer son rôle, cela engendrera une augmentation de la vulnérabilité envers les pervers externes : rhumes, toux, asthme, bronchite, grippe, troubles de la voix, manque de souffle et troubles cutanés. 

Dans sa fonction symbolique, le poumon est affecté par la tristesse, le chagrin, la mélancolie, l'anxiété, les regrets, l'oppression, l'accablement, le découragement et le désespoir. La peau quant à elle est un rempart avec le monde extérieur. 

Les deux principales causes d'acné, de rosacée, de dermite atopique ou de psoriasis en MTC, sont : 

  • L'humidité : gonflement, boutons épais, furoncles, eczéma...
  • La chaleur : zone rougie, inflammation

Ces problèmes sont aggravés par les sucreries (en particulier sucre blanc), et le lait de vache, qui produisent une humidité pathogène dans le corps. L'intestin ne peut pas évacuer ce surplus d'humidité qui émerge alors au travers de la peau, sous forme de boutons, points noirs, eczéma gonflant et suintant. 

D'une manière générale, le stress va produire de la chaleur, cela va amplifier les rougeurs de la peau. La colère, la rage et l'agressivité ont également un effet chauffant. Les angoisses et les inquiétudes, entraînant une digestion difficile, provoqueront une humidité pathogène qui sera évacuée par la peau. Il sera donc important de bien faire attention à nos émotions et au stress ressentis. 

La naturopathie, les médecines chinoise et ayurvédique, s'accordent sur des règles essentielles à appliquer au quotidien pour retrouver l'équilibre de la peau : 

  1. Mettre en place un régime alimentaire sain (réduisant chaleur et humidité)
  2. Mieux gérer le stress et les émotions difficiles
  3. Mettre en place une routine de soins naturels

En fonction de votre constitution et de votre tempérament, ainsi que de votre terrain, les médecines traditionnelles permettent de déterminer quel type d'alimentation vous correspond le mieux. Les solutions envisagées pour résoudre les problèmes de peau en naturopathie seront fonction de la nature du problème observé sur la peau mais le bilan tiendra compte aussi du fonctionnement du reste de l'organisme et de l'équilibre psycho-émotionnel.

Liens utiles : Constitutions et tempéraments en MTC , Doshas, les 3 constitutions en AyurvédaConstitutions et tempéraments en naturopathie


Fonctionnement de la peau


La peau est l'organe filtre le plus étendu de notre corps (2m² en moyenne) et le plus lourd (3kg environ). Elle constitue une double porte de sortie car elle présente à sa surface des millions de glandes sudoripares et de glandes sébacées. La médecine traditionnelle chinoise utilise l'acupuncture qui consiste à stimuler des courants énergétiques à l'aide d'aiguilles ou de moxas, car la peau, en parallèle aux réseaux de capillaires sanguins, abrite aussi un réseau de méridiens énergétiques. La peau est aussi un médiateur du sens du toucher avec des fonctions réflexes, en relation avec le système neurovégétatif issu de l'ectoblaste, l'un des 3 tissus embryonnaires (ectoblaste, mésoblaste, endoblaste). La peau et les nerfs se développent avec le même tissu, les mêmes fondations. Il est donc normal pour soigner un problème de peau, de soigner les nerfs en même temps que de s'occuper d'un réglage alimentaire.

Les principales fonctions de la peau : la régulation thermique, la protection face aux intrusions pathogènes, la réceptivité nerveuse, la respiration, l'absorption, le déplacement rapide de la masse sanguine, le stockage des déchets sous la surface de la peau.

Ces fonctions se divisent en trois spécialités :

Réflexe : la peau, par le réseau nerveux qu'elle abrite, fait le lien entre l'extérieur, le cerveau et les organes internes.

Pompage : la peau renferme aussi un vaste réseau capillaire sanguin qui permet le transport rapide de grandes masses de sang par vasoconstriction et vasodilatation. Le sang, par l'intermédiaire de la peau, peut faire en fonction des besoins un va-et-vient des masses de sang nécessaires de la périphérie du corps aux organes internes. Le sang, par le brassage de la pompe cardiaque fait le tour de tout l'organisme en 1 ou 2 minutes, mais la peau peut permettre de multiplier par dix son temps de déplacement. La gymnastique, les massages et les techniques de bains activent la peau dans ce sens.

Élimination des substances : la peau participe à l'élimination des déchets quand l'intestin, le foie et les reins sont saturés. Aussi le sébum gras, les sueurs acides, les boutons, les abcès, les eczémas sont les aspects d'éliminations internes qui témoignent des différents émonctoires internes débordés, mais cela implique aussi que le corps possède encore une bonne force vitale pour faire fonctionner l'auto-guérison.

La peau élimine les différents types de toxines avec :

  • Les glandes sudoripares : (2 à 3 millions) qui, comme les néphrons (cellules du rein), éliminent les toxines hydrosolubles (cristaux). C'est la sueur.
  • Les glandes sébacées : qui se situent à la base de chaque poil, éliminent les déchets lipophiles (colles). Ces glandes sécrètent le sébum qui protège la peau.

Petite boîte à outils pour les maladies de la peau 


Des techniques pour soutenir les fonctions de la peau : 

  • Bains hypercaloriques
  • Douches chaudes
  • Vapeur (hammam)
  • Gommages
  • Cataplasmes, masques (argile)
  • Enveloppements après un bain chaud pour transpirer
  • Massage avec ou sans huiles
  • Exercices physiques qui font transpirer
  • Luminothérapie : soleil, chromothérapie

Plantes médicinales qui drainent

  • Artichaut : dépuratif. 
  • Bardane : glandes sébacées, psoriasis. 
  • Pensée sauvage : prurit, eczéma, psoriasis. 
  • Sauge. Ortie. Tilleul : pour transpirer

Gemmothérapie

  • Cèdre du Liban : peaux séborrhéiques. 
  • Figuier : pour calmer le système nerveux en lien avec la santé de la peau. 
  • Framboisier : troubles cutanés d'origine hormonale. 
  • Noyer : grand remède des problèmes de peau. 
  • Ormes : peaux sèches

Les huiles essentielles

Pour une utilisation sur le visage préférer les hydrolats aux huiles essentielles. Eviter le contact des huiles essentielles pures avec la peau! Mélangez quelques gouttes d'une ou plusieurs HE dans une huile végétale. Il est recommandé de ne pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse, ni avec les enfant de moins de 7 ans, sans l'avis d'un professionnel. 

  • Arbre à thé : anti-infectieuse (bactéries, virus, champignons), circulatoire, tonique
  • Benjoin : antibactérienne, antifongique, régénérante, cicatrisante, circulatoire, anti-inflammatoire
  • Bois de rose : anti-infectieuse (bactéries, champignons), régénérante
  • Carotte : régénérante, raffermissante, cicatrisante
  • Géranium : anti-infectieuse, hémostatique, anti-inflammatoire, tonique, astringente, cicatrisante
  • Lavande fine : cicatrisante, régénérante, anti-inflammatoire, antibactérienne, astringente (à éviter sur les peaux très sèches)
  • Myrte vert à cinéole : tonique, régule la production du sébum, anti-infectieuse, astringente
  • Néroli : régénérante, calmante, circulatoire, cicatrisante
  • Palmarosa : anti-infectieuse, astringente, régénérante, hydratante, régule la production du sébum
  • Patchouli : régénérante, circulatoire, anti-inflammatoire, astringente
  • Petitgrain Bigarade : anti-inflammatoire, régénérante, raffermissante, antisébhorrhéique, antibactérienne, cicatrisante
  • Romarin Verbenome : régénérante, cicatrisante, régule la production du sébum (formellement contre-indiquée dans les pathologies cancéreuses hormonodépendantes)
  • Rose de Damas : astringente, régénérante, cicatrisante, raffermissante

Huiles végétales

  • Peau grasse : jojoba, carotte, noisette. 
  • Peau normale : argan, noisette, macadamia. 
  • Peau sensible : calendula, amande douce, noisette. 
  • Peau mixte : pépin de raisin, argan, jojoba. Peau sèche : beurre de karité, avocat, germe de blé. 
  • Peau mature : bourrache, abricot, rose musquée. 
  • Peau terne : coco, carotte, abricot. 
  • Peau d'orange : carthame, macadamia, extrait huileux de café vert. 
  • Peau de bébé : amande douce, noisette, calendula.
Hydrolats : 

  • Peau sèche : tilleul, fleurs d'oranger, mélisse
  • Peau mixte : hamamélis, bambou, ylang-ylang
  • Peau grasse : petitgrain clémentinier, romarin à verbenome, pamplemousse
  • Peau acnéique : sauge officinale, arbre à thé, laurier noble
  • Peau sensible : lavande fine, camomille allemande, achillée millefeuille
  • Peau mature : ciste ladanifère, rose de damas, encens
  • Peau terne : géranium bourbon, citron, carotte sauvage
  • Peau couperosée : ciste, hélichryse italienne, hamamélis

Lithothérapie : 

  • Lapis lazuli. Aigue-marine : transpiration abondante. 
  • Calcaire de Versailles : nettoie la lymphe, mal dans sa peau. 
  • Émeraude : régénère la peau. 
  • Aventurine verte : traite les affections cutanées (acné juvénile, eczéma...).
  • Pyromorphite : brûlures, inflammations, allergies, régénérant.
  • Élixir d'Ambre : calme les irritations dermiques.

Propriétés des différentes argilesPour une utilisation sur le visage préférer les hydrolats aux huiles essentielles.

  • Argile verte : associée au manganèse, aux huiles essentielles de citron, de cyprès de Provence, de romarin et à l'huile de germe de blé, elle soigne les muscles faciaux, le sébum et les points noirs. 
  • Argile rouge : associée au cobalt, aux huiles essentielles de lavande vraie, de romarin, de marjolaine des jardin, d'ylang-ylang et d'huile de germe de maïs, elle soigne la circulation sanguine, elle convient aux peaux normales et couperosées. 
  • Argile jaune : associée au zinc, aux huiles essentielles de citron, de cyprès de Provence, de verveine, d'eucalyptus et d'huile de millet ou d'aloe, elle détoxifie les tissus, elle convient aux peaux grasses. 
  • Argile bleue : associée au magnésium, aux huiles essentielles de thym, de citron, de niaouli, d'eucalyptus ou d'ylang-ylang et de son de riz, elle aide l'élimination lymphatique. 
  • Argile noire (ghassoul) : associée au cuivre, aux huiles essentielles de genièvre, d'eucalyptus, d'extrait de prêle et d'huile d'avocat, elle favorise l'hydratation de la peau. 
  • Argile blanche (kaolin) : elle est conseillée pour les peaux sèches et délicates.

Propriétés de l'argile : absorbante (20 à 40% de son poids en liquide), capacités d'épuration (capte les toxines et les produits chimiques), désodorisante et désincrustante. Équilibre le pH de la peau, participe à la destruction des germes pathogènes. Pansement naturel : double circulation "toxines-oxygène", protège en interne, cicatrise les muqueuses et protège des acides gastriques. 

Argent colloïdalAppliquer directement sur la peau en fonction du problème, quotidiennement jusqu'à sa disparition .