Les orgonites

17/04/2020

L' énergie Orgone est une énergie libre, elle est omniprésente dans l'univers. Si nous admettons que notre cerveau et chaque cellule de notre corps physique, mental et énergétique sont en interaction constante, par des fréquences électromagnétiques, alors l'impact de l'orgone devient facilement compréhensible.  Chez l'Humain, c'est une énergie qui renvoie à l'Amour sur le plan spirituel mais aussi à l'énergie sexuelle et reproductive sur le plan physique.  Orgone et orgonite partageraient la même racine grecque que le mot orgasme, orgasmos, signifiant "bouillonner d'ardeur". Le terme "orgone" a été inventé par le Dr Wilhem Reich (1897-1957) dans les années 1930-1940, pour décrire une énergie qu'il observait dans des expériences de laboratoire et qui ne respectait pas les lois de l'électricité ou du magnétisme. Il a mis en évidence que les matières organiques attirent et retiennent l'énergie de l'orgone, alors que les métaux l'attirent et la repoussent simultanément. Ces deux forces contenues sous pression créent ainsi une énergie dite "piézoélectrique".

L'orgone est également connue sous d'autres noms : Qi (Chine), Ether, Force de vie, Prana (Inde). C'est un flot naturel qui est vital à la bonne santé d'un individu ainsi qu'à notre planète. L'orgone est cette énergie qui circule dans notre corps et dans les méridiens d'acupuncture. Elle est indispensable à la vie. Elle circule aussi dans nos maisons. L'Orgone libère l'énergie de notre corps ou de notre habitat et la purifie.

Propriétés des orgonites


Dans un état d'équilibre cette énergie Orgone génère la vie, la croissance et l'équilibre, mais dans un état négatif cette énergie a l'effet opposé. Le smog (mélange de polluants atmosphériques) par exemple, est de l'orgone morte dans laquelle la matière est suspendue en particules. Des vents très forts, des tornades, des ouragans, une masse de nuages qui ne cèdent pas à la pluie, la sécheresse, tout cela est une manifestation de l'orgone morte.

Les générateurs d'orgone (orgonites) aspirent l'énergie stagnante/morte et la transforment en énergie saine. Elles permettent d'harmoniser l'énergie présente dans l'habitat ou le lieu où vous la déposez. Les orgonites sont composées de métal, de cristal de roche et d'un liant organique (sucré, résine...), il est possible d'en fabriquer soi-même et d'y ajouter ce que nous souhaitons (d'autres pierres, des fleurs séchées, des plumes, des figurines, etc.).

On peut les utiliser pour :

  • Garder l'énergie propre et saine dans la maison
  • Éliminer le SMOG en milieu urbain
  • Neutraliser les effets négatifs des émetteurs d'ondes radio, télé, ordinateurs
  • Augmenter la croissance des plantes et cultures
  • Se protéger des énergies néfastes qui vampirisent notre psychisme
  • Dynamise le système énergétique
  • Amélioration de la qualité du sommeil, augmentation de la faculté de récupération.
  • Augmente le taux vibratoire de son environnement 

Il existe différents types de générateurs d'orgone :

  • des modèles volumineux, souvent de forme conique utilisé pour assainir la pollution de toute une maison
  • des modèles plus petit pour assainir l'énergie d'une pièce
  • des pendentifs utilisés comme protection personnelle contre les énergies négatives de l'environnement

Fabriquer une orgonite


Depuis la transformation des accumulateurs d'Orgone, tels que définis par Wilhelm Reich, en de véritables filtres énergétiques (principalement) par le travail de Don Croft, l'Orgonite se compose maintenant de 3 éléments principaux :

  1. la matrice organique : un polymère à base de carbone à chaînes longues,
  2. la matrice inorganique : des métaux, et
  3. l'élément central : les cristaux (et autres ajouts).


Orgonite en silicone

Matériel :

  • Un moule en silicone
  • De la résine epoxy
  • Des spatules et des tasses pour mélanger
  • Une balance ménagère
  • Une paire de gants en latex
  • Une bombe de démoulage (facultative)
  • De l'acétone pour nettoyer les outils
  • Tous les matériaux que l'on souhaite inclure dans l'orgonite (pierres, cuivre, ...)

Application : 

  • Déterminer à l'aide d'un croquis le modèle et rassembler le matériel nécessaire. Pour la coloration, vous pouvez utiliser des pigments de poudre métallique, des copeaux d'aluminium, des paillettes ou de la poudre de cuivre.
  • Fabriquer un moule si besoin, à l'aide d'une orgonite déjà existante en utilisant du caoutchouc de silicone. Il est primordial que le moule soit parfaitement lisse afin que l'orgonite le soit à son tour. Il est également possible, et plus rapide, de trouver des moules tout prêts sur internet. 
  • Effectuer le mélange nécessaire à la fabrication de la résine epoxy. Remuer pendant au moins 3 minutes afin que le mélange soit bien homogène. Ajouter la couleur, les paillettes, les copeaux d'aluminium, la poudre de cuivre etc. Remuer avec soin afin que les nouveaux éléments soient bien incorporés. N'oubliez pas de porter des gants.
  • Placer ensuite les objets que vous désirez incorporer à votre orgonite délicatement. Si vous désirez plusieurs niveaux de couleur, vous pouvez procéder par étapes successives en suivant le même processus et en laissant sécher la couche précédente entre-temps.
  • La résine epoxy nécessite environ 24 heures de séchage à température ambiante. Une fois ce temps écoulé, vous pouvez procéder au démoulage. Selon le rendu final, vous pouvez choisir de poncer la surface pour obtenir une surface plus brillante et plus lisse. 

Orgonite en sucre

Les pièces d'orgonite réalisée en sucre sont tout autant efficaces que leurs cousines, mais nécessitent des soins particuliers : le caramel n'aimant ni l'excès de chaleur ni l'humidité, le plus simple est de couler les pièces directement dans des bocaux en verre, destinés à orner nos maisons ou jardins plutôt qu'à être portés en pendentif. 

Matériel : 

  • bocaux vides (avec couvercle)
  • sucre blanc, un peu de vinaigre et une casserole haute (pour créer le caramel)
  • métal (copeaux de fer, aluminium, cuivre, etc)
  • pierres (cristal de roche entouré de cuivre, quartz rose, et autres pierres)
  • cuillères de bois et/ou spatules ou bâtonnets
  • entonnoir (facultatif, mais pratique pour manipuler le métal ou le mélange) 
  • une plaque chauffante et une grande table
  • thermomètre à bonbon (alimentaire)

Application : 

Recette de la matrice à cuire : 4 tasses (1 litre) de sucre blanc , 2 tasses (500 ml) d'eau (chargée de préférence), 45 ml de vinaigre blanc 

Mélanger les 3 éléments dans la casserole et porter à environ 160°C (vérifier avec le thermomètre), et retirer de feu. Il faut absolument éviter de brasser le mélange durant toute la période où il chauffe. Le tout peut prendre entre 20 et 40 minutes, dépendamment de différents facteurs, mais ce sont surtout les dernières 5 minutes qui nécessitent toute votre attention. Veillez à ce que le bout du thermomètre ne touche pas le fond du chaudron, ce qui peut fausser les lectures de température. Retirez du feu immédiatement lorsque vous atteignez la température recherchée.

Versez le mélange dans le moule et ajoutez les retailles de cuivre/aluminium. Préférablement du métal préchauffé, parce qu'il ne cause pas de poches d'air dans l'Orgonite. Si vous désirez fabriquer des appareils complexes, qui nécessitent un alignement très particulier des pierres (HHG, Baguettes, créations personnelles) alors il vous faudra apprendre à identifier le bon moment de durcissement du mélange pour incorporer les éléments, afin qu'ils restent bien en place. 

Laissez le mélange reposer une ou deux minutes, et à ce moment-ci, vous êtes prêts à couler la matrice en sucre au même titre que la matrice en résine.

Une fois tous vos ajouts complétés, laissez refroidir complètement pendant quelques heures. Utilisez des chandelles, de la cire, ou d'autres procédés pour rendre votre Orgonite étanche à l'eau. Ne pas être imperméable est le seul désavantage de ce matériel. 

Il existe différentes recettes à base de sucre, voici une vidéo qui peut vous être utile :