Psychologie positive & écriture

16/09/2019

L'écriture est un outil très intéressant en développement intérieur et en psychologie positive. Vous pouvez y inscrire un travail personnel et l'enrichir au quotidien. Mettre noir sur blanc, le fond de votre pensée, vos recherches personnelles, vos observations sur vous-mêmes, vous permettra de ne pas tout garder à l'intérieur et aussi d'y voir plus clair.

Prendre le temps d'exprimer ses émotions et de les poser sur le papier est un exercice thérapeutique. Nous pouvons l'utiliser par exemple pour nous soulager d'une émotions désagréable. En effet, quand nous écrivons, le cerveau émotionnel où nait l'émotion communique avec le cerveau rationnel qui permet de réguler ce que l'on ressent et d'y donner du sens. Ainsi, écrire « je ressens de la colère » est une phrase bénéfique pour commencer. Chercher ensuite à obtenir un nouveau point de vue, positif, sur la situation permettra de construire une image mentale qui servira de cible pour votre inconscient. Entendez par là qu'une fois les pensées positives écrites à la main (c'est important de pratiquer ainsi) et en y ayant associé des émotions positives, vous activerez un système d'auto-guidage dont le chef opérateur sera votre cerveau.

Je vous conseille avant tout de choisir un cahier, qui sera en quelque sorte un journal intime dédié à votre bien-être et à votre travail d'introspection. Vous y regrouperez vos expériences de vie au quotidien et vos exercices de développement personnel.    


Quels sont les bienfaits de l'écriture thérapeutique?

La gestion du stress :

  • Etablir deux listes, l'une sur toute les situations qui vous stressent durant la journée, mais que vous ne pouvez absolument pas changer ; l'autre sur les situations qui vous stressent mais que vous pouvez changer.
  • Classez par ordre d'importance les éléments qui vous stressent le plus et ceux qui vous stressent le moins.
  • A côté de chacun des éléments, écrivez les solutions capables de contrecarrer la situation de stress.

La gestion des pensées négatives :

  • Etablir une liste des pensées négatives qui vous ont traversées dans la journée.
  • A côté de chacune d'elles, écrivez de quelle façon vous pourriez voir les choses d'un point de vue positif.

Cet exercice qui s'appuie sur l'imagination, met en évidence ce qui compte dans nos vies. Il permet de relativiser les difficultés que l'on rencontre et de se fixer des objectifs :

  • Ecrire une lettre à votre futur Vous.
  • Projetez vous dans 5, 10, 15, 20...50 ans.
  • Raconter la vie qui vous comblerez dans tous les domaines : professionnel, personnel, social,...   


Ecrire des lettres qui libèrent!

Voici 3 modèles de lettre pour diminuer la douleur, guérir de la dépression ou mettre fin à l'inaction. Le principe est d'adapter ces modèles afin de les personnaliser totalement et surtout d'écrire ce que vous avez sur le coeur à la lumière de votre expérience unique.

La lettre doit cependant respecter un impératif : être le plus possible tournée positivement.

Une fois celle-ci rédigée, vous pouvez la placer dans une enveloppe avec une adresse imaginaire (et la poster) ou encore la brûler pour symboliser le début d'une nouvelle ère, dépolluée des pensées négatives du passé.

Adieu à la dépression

« Chère dépression,

merci pour ta présence de tous les instants. Durant toutes ces années, tu m'as aidé(e) à me protéger du monde extérieur. Bien sûr, je me rend compte aussi que tu m'as isolé(e) et empêché(e)de vivre pleinement ma vie en m'éloignant peu à peu des personnes que j'aimais et des activités qui me tenaient à cœur, comme dessiner ou peindre. Je n'ai été disponible que pour toi. À présent, je comprend que les inconvénients de ta présence dépassent de loin les avantages. Nous allons devoir nous séparer. »

Adieu à la douleur

« Chère douleur chronique,

merci pour ta compagnie de tous les instants, mais nous sommes parvenus à un tel degré d'union que je ne parviens plus à exister sans toi. Au point d'avoir la sensation de disparaitre sous ton emprise. Certains jours, ta douloureuse présence m'empêche de travailler efficacement. En y réfléchissant, je me rend compte que tu as commencé à te manifester avec force, à t'imposer à moi juste après le divorce d'avec ma femme. Je suis en train de comprendre pourquoi. Je pense que tu m'accompagnes parce que certains aspects de cette ancienne relation conjugale ne sont pas encore résolus. Mais j'y travaille afin que tu relâches ton étreinte. »

Adieu à l'inaction

« Chère apathie,

tu es ma meilleure amie. Tu sais ce que j'aime le plus : boire, fumer, ne rien faire de mes journées et passer le plus de temps possible dans mon lit. Mais ceci est terminé. J'ai décidé de sortir de cette inaction. La première étape est de me lever chaque jour à 7/8 heures et de mettre toute ma motivation à barrer chaque ligne d'une liste d'actions que j'aurai soigneusement établie. J'ai fait le plein d'énergie pour atteindre mes objectifs maintenant. Il est temps.»

Source : « La courrier-thérapie » d'Elisabeth Horowitz


Le pardon qui libère!

Certaines choses peucent sembler impardonnables, mais dans l'absolu tout est pardonnable... Contrairement à la rancune ou à la vengeance qui nous font stagner dans un mal-être éternel, nous engluant dans un statut de victime, pardonner nous libère de ce fardeau et nous permet de nous sentir à nouveau bien intérieurement.

"Pardonner ne libère pas celui ou celle qui est en faute, il libère avant tout celui ou celle qui pardonne." 

Réussir à pardonner, est un chemin, il y a des étapes à franchir pour réussir sa libération.  Je vous invite à lire l'article :  Pardoner pour se libérer ! qui vous décrit chaque étape du processus de libération par le pardon.

La lettre de pardon 

Il s'agit d'écrire une lettre à la personne qui vous a blessé.

  • Commencez par expliquer ce qu'il s'est passé, avec le plus d'objectivité possible.
  • Puis parlez de ce que vous avez ressenti, pourquoi vous avez ressenti cela.
  • Exprimez vos émotions, pleurez si vous en avez besoin, mais ne restez pas dans cet état, exprimez maintenant votre colère!
  • Ensuite prenez de la hauteur et cherchez... demandez vous ce qui a bien pu pousser cette personne à faire ce qu'elle a fait, qu'est ce qui peut expliquer un tel comportement, quelles souffrances, quels manques, quelles situations, etc... ont pu la conduire à faire ça. Chercher ces choses là sont assez difficiles, car souvent on ne veut regarder et prendre en compte que sa propre souffrance. C'est le moment de lui parler de tout ça, dans votre lettre.

En général, cela provoque un déclic dans la partie la plus intime de notre être, on comprend que l'on est capable de pardonner parce qu'au fond on est capable d'aimer inconditionnellement.

Le but de cette lettre est de vous redonner du pouvoir sur votre propre existence, de ne plus vous constituer comme victime grâce à la compréhension.

Une fois finalisée, vous pouvez l'envoyer si cela vous semble possible, sinon brûlez là et avec elle cette prison dans laquelle vous étiez enfermé(e).



Derniers articles du blog-conseils

Faciles à trouver, un peu moins à cueillir du fait du caractère épineux de l'arbuste, les cynorrhodons, pseudo-fruits ou faux-fruits de l'églantier du genre Rosa canina sont de petites bombes de vitamines. Peu de cadeaux de la nature se révèlent aussi riches de possibilités culinaires et de bienfaits pour la santé...

Le féminin est une polarité en chacun de nous, hommes et femmes confondus, au même titre que la polarité masculine. Aucune hiérarchie n'existe entre ces forces mêlées par l'alchimie intérieure. Simplement, certaines d'entre elles sont affublées de pensées, d'informations non encore digérées, constitutives d'inertie dans la non-intégration des...

Le lieu où l'on vit possède comme nous des fréquences vibratoires, il a donc une action positive, neutre ou négative sur le vivant (plantes, animaux et humains) et sur les objets inertes. Inversement, la fréquence vibratoire rayonnée par l'être humain aura une influence sur le lieu qu'il occupe. Les vibrations que nous émettons ou celles émises par...